How to? - Contrôle objectif de qualité.

How to? - Contrôle objectif de qualité

Nouvelles

Le contrôle de qualité qui contribue à améliorer la qualité du produit doit être objectif.  Si le processus de contrôle de la qualité admet une possibilité subjective d'évaluation, nous augmentons automatiquement le risque que les lots individuels du produit diffèrent les uns des autres et que leur qualité dépendra de la personne effectuant l'inspection et non des exigences et des hypothèses qui sont placées devant notre produit. Alors comment construire un scénario de contrôle objectif de qualité ?

Dans le post précédent, nous avons décrit comment construire un bon scénario de contrôle de qualité. Maintenant, en complément de cet article, nous expliquerons comment construire une liste d'évaluations possibles et les questions dans un tel scénario de contrôle.

Réponses objectives = question objective.

Si nous attendons que le contrôleur de qualité, lors de l'évaluation de notre produit, puisse faire une évaluation objective, nous devons bien poser la question à laquelle il doit répondre. 

Si la personne effectuant le contrôle dans les différentes étapes du contrôle sera en mesure de faire une interprétation indépendante, cela affaiblit l'efficacité du contrôle. La question posée au contrôleur doit donc être la plus claire possible et dépourvue de toute possibilité d'interprétation arbitraire. 

Exemple :

Est-ce que l’emballage est conforme à la norme ? - une telle question devrait théoriquement aboutir à une réponse OUI ou NON. Malheureusement, dans cette question, le concept de STANDARD signifie qu'au moment de l'inspection, la personne effectuant l'évaluation se souvient de la formation et du matériel qui y est présenté. Le STANDARD est un ensemble d'exigences et il est difficile de dire clairement et de manière fiable en une seule étape si ce que nous avons sous les yeux répond ou non à ces exigences.

La solution recommandée consiste à préparer quelques questions avec une documentation photo, ce qui aidera à évaluer clairement que ce que nous avons devant nos yeux ressemble au produit sur la photo. Par conséquent, si au lieu d'une question, nous ajoutons 4 questions concernant chaque côté de l’emballage et attachons une photo à chacune des questions, nous recevrons 4 réponses OUI ou NON fiables et sans ambiguïté.

OUI ou NON ? - le monde n'est cependant pas noir et blanc.

Si nous devions aborder chaque évaluation avec une approche zéro un, il deviendrait rapidement évident que la plupart de nos produits ne passent pas le contrôle de qualité. Cela est dû à de nombreuses raisons, c'est pourquoi a été créé le standard AQL (ACCEPTANCE QUALITY LEVEL) qui aide à préparer la classification des réponses pour le contrôle de qualité. AQL est un Niveau de Qualité Acceptable qui, en un mot, permet d'évaluer l'écart ou le défaut du produit évalué en 3 niveaux :

Défaut mineur – défaut qui ne change pas l'utilisabilité de notre produit, ne change pas sa perception ou son utilité, le produit répond aux attentes du consommateur, le produit répond aux exigences de son STANDARD mais….  Au stade de la production, il n'est presque jamais possible de produire de nombreux exemplaires exactement identiques d'un produit. Cela résulte tout simplement de nombreux facteurs techniques : la couleur dépend du calibrage de la machine d'impression et, au début et à la fin de l'impression, elle aura de légères différences de couleur, la machine de découpe fera des coupes de différentes largeurs en raison de la lenteur de l'émoussement et l’abrasion de la lame de coupe. C’est pourquoi, une marge d'écart par rapport à la norme est introduite, qui définit, par exemple, en tant que valeur en pourcentage de l'écart de paramètres individuels, par exemple, une gamme de couleurs est définie sous la forme d'un modèle qui présente des nuances acceptables, la largeur du produit est acceptable s'il est de +/- 0,5 % de la norme, etc. Un défaut mineur est donc celui qui se situe dans la marge de la norme selon l'AQL.

Défaut principal – défaut qui fait que le produit ne répond tout simplement pas aux valeurs fonctionnelles de notre produit, l'écart des paramètres dépasse la marge déterminée conformément à l'AQL. Un tel produit ne peut pas être vendu.

Défaut critique – défaut qui fait que l'utilisation potentielle du produit met en danger la vie et la santé du consommateur ou de l'utilisateur. 

Si nous avons développé une classification des défauts, nous devons l'introduire dans nos questions. Le système icmInspector offre la possibilité de créer des questions avec une documentation photo. Grâce à cette fonctionnalité, la question posée et la liste des réponses seront les plus objectives possible. En revenant à notre question d’exemple « L'emballage est-il conforme à la norme ? » dans le système icmInspector, nous créons quelques questions :

1. Le côté avant de l’emballage ressemble-t-il à ce qui est représenté sur la photo ? - la photo contient par exemple 3 variantes du recto de l'emballage, en commençant par l'écart maximum (moins) acceptable, le produit de référence et l'extrême (+) écart acceptable. À cela, à l'aide d'indices, nous ajoutons une description expliquant ce que signifie chacune des réponses potentielles : OUI, Défaut mineur, Défaut majeur, Défaut critique. 

2. Le côté gauche de l'emballage ressemble-t-il à ce qui est représenté sur la photo ? Nous répétons la spécification comme pour la question précédente.

3. Le côté droite de l'emballage ressemble-t-il à ce qui est représenté sur la photo ? Nous répétons la spécification comme pour la question précédente.

4. Le côté arrière de l'emballage ressemble-t-il à ce qui est représenté sur la photo ? Nous répétons la spécification comme pour la question précédente.

Si nous avons déjà construit notre liste de contrôle parfaite, il faut passer à l'étape suivante du processus de contrôle qualité, c'est-à-dire à l'analyse des données collectées qui consiste en l'agrégation des données, la vérification et l'évaluation des résultats, et le démarrage des actions correctives. Nous parlerons de tout cela dans les prochains articles.

Revenir

Contact

Écrivez-nous

Envoyer

Nous sommes à votre disposition

VENTE

IBCS Poland sp. z o. o.
Al. J. Piłsudskiego 46
33-300 Nowy Sącz
+48 694 412 071
mobile@ibcs.pl

FABRICANT

icMobile System sp. z o. o.
Al. J. Piłsudskiego 46
33-300 Nowy Sącz
+48 538 052 508
icmobile@icmobile.pl

Rejoignez notre communauté
icminspector na linkedin
icminspector na youtube
icminspector na sourceforge